Reality Dream - Live DVD - zicazic.com (FR)

En moins d’une décennie, Riverside a réussi à devenir une des références du rock progressif en Pologne d’où le groupe est originaire mais aussi bien plus loin puisque c’est le monde entier qui se laisse aujourd’hui entraîner derrière une musique qui n’est pas sans rappeler des influences prestigieuses, Dream Theater n’étant pas la moindre. Quatre albums enregistrés entre 2003 et 2009 auront permis à Mariusz Duda (basse et chant), Piotr Ggrudzinski (guitares), Piotr Kozieradzki (batterie) et Michal Tapaj (claviers) de prouver à quel point la teneur de leurs compositions était qualitative et c’est en enfonçant le clou avec un double live sorti en 2008 que Riverside démontrait par l’objet sa capacité à transposer à la scène tout le talent dont le quartet fait montre en studio. Enregistré en mai de la même année alors que le groupe se produisait aux Toya Studios de Lódź, sur ses terres, le concert de plus de deux heures avait déjà donné naissance à un double album tiré à mille copies, il aura fallu toute l’inspiration et la capacité de persuasion de Metal Mind Productions pour nous offrir aujourd’hui le double DVD de ce concert historique, agrémenté en prime de quelques bonus non dépourvus d’intérêt …

Riverside, c’est un état d’esprit fabuleusement progressif qui en appelle autant au Floyd qu’à Porcupine Tree quand il est question de composer des morceaux à la fois séduisants pour l’oreille et soigneusement torturés pour que leur aspect ne paraisse pas trop immédiat … Véritable groupe de scène, le quartet de Varsovie s’est fabriqué un spectacle dans lequel l’habillage de ses morceaux est aussi important que les morceaux eux-mêmes et c’est en soignant non seulement son jeu mais aussi son apparence et ses arrangements qu’il évolue devant une marée humaine particulièrement réactive à des titres inébranlables comme « The Same River », « Rainbow Box », « I Turned You Down » ou « The Curtain Falls ». Une voix singulièrement intéressante et une basse survoltée, il n’en faut pas plus pour que Riverside se démarque du reste de la production progressive avec simplement son frontman mais il serait désobligeant de passer sous silence le travail ingénieux non seulement d’un claviériste chevelu particulièrement doué et de son alter ego guitariste chauve et copieusement tatoué, ces trois fortes individualités se laissant diriger par le colossal métronome installé derrière une somme considérable de fûts et de cymbales. En fignolant ses harmonies avec le plus grand soin et en se laissant filmer par une équipe qui fait bien plus que se défendre dans la capture des images et dans leur montage, Riverside a démontré qu’il était un des chefs de file de la mouvance dans laquelle il évolue et ce ne sont ni les rappels figurant sur le second DVD, ni les sept titres bonus filmés en Allemagne, en Hollande et au Québec entre 2006 et 2008, ni même le documentaire qui nous présente le combo vu de l’envers du décor qui parviendront à nous démontrer le contraire. Un petit coup de cœur personnel pour l’épatant « Back To The River » immortalisé au Festival des Musiques Progressives de Montréal en septembre 2008 ne fera que rajouter encore un peu plus au plaisir de la découverte de ce superbe digipack très finement illustré. Un des classiques de demain …

Publication

2010-02-07

Reviewer

Fred Delforge

Rating

none